Lucie Brunelliere

illustration

23 janvier 2012

T'vois c'que j'veux dire ?

Image 14

Je viens de terminer un projet, c'est toujours bien la fin d'un projet. On a l'impression d'être en vacances... Jusqu'au projet suivant (celui qui commence demain)

Posté par luzillus à 19:06 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Je ressens exactement pareil
    Et c'est aussi fugace!
    En tous les cas, tes petits aperçus donnent envie d'en voir plus!

    Posté par Elen, 23 janvier 2012 à 20:12
  • La chance!

    Moi j'enchaîne deux grossesses, ben du coup j'enchaîne pas les projets et ça manque! Bande de chanceuses

    Posté par Fufue, 23 janvier 2012 à 20:26
  • Wahou

    J'adoreeeeee vos illustration elle sont magique!!! C'est trop beau!!! Celle si a été fait avec quelle technique? Photoshop et acrylique puis photoshop? Bravo en tous cas chui fan

    Posté par Léa, 24 janvier 2012 à 09:20
  • merci :-)

    C'est du tout photoshop.

    Posté par lulu, 24 janvier 2012 à 09:33
  • Vous parler !

    Bonjour,
    Je voudrais faire un reportage d'une double page dans le prochain Passion Cadres.
    Pourriez-vous m'envoyer en urgence des visuels en haute def et un dossier de presse ou de présentation si vous en avez un.
    Vous pouvez me joindre bien sûr. je serai absente cet AP de 14 h 30 à 17 h.
    C'est très très urgent !

    Merci de votre réponse

    Bien à vous
    Toinette Clément

    PASSION FIL
    PASSION FIL CARTONNAGE & BRODERIE
    PASSION CADRES
    8 rue Auguste Brizeux
    29217 Le Conquet
    Tél. 02 98 89 17 54

    Posté par Toinette Clement, 31 janvier 2012 à 13:51
  • Il a l'air bien mystérieux ce projet. En tout cas bravo! Quant à la satisfaction d'avoir terminé quelque chose d'important, je connais ça! Je suis écrivain, et à chaque fois que je termine un roman et que je l'envoie à mon éditeur, c'est à la fois un mélange de joie et de tristesse. Joie car j'ai enfin réussi à en venir à bout, j'en suis fier et heureux de me sentir en vacances, tristesse car c'est un projet d'un an qui se termine et on se sent presque orphelin de son propre livre...

    Posté par Marc, 02 février 2012 à 09:12

Poster un commentaire