Lucie Brunelliere

illustration

09 septembre 2007

Coup de chauffe !

coup_e_chauffe_affichemanuelCe Week-end, c'était la 13e édition du fameux festival de théatre de rue, à Cognac. Frustrée d'avoir manqué plusieurs des précédantes éditions, Strasbourg et Cognac n'étant pas la porte à coté, j'ai pris mon aller-retour en TGV (Strasbourg-Angoulême direct, sans changement à Paris désormais, en 5h45 messieurs-dames !) Bien m'en a pris.

C'est donc programme en main que je déambulais dans la ville, en quête des rencontres les plus drôlissimes, poétiques ou acrobatiques...

C'est alors que je croisais un vélovabo, et son propriétaire, Manuel, conteur-laveur-magicien de profession. Poésie et Savonette quelle drôle d'idée. Pourtant, des gestes aussi délicats que ses mots, il saurait en faire chavirer plus d'une. Surtout lorsqu'il lit dans vos pensées, le mot que vous lui aviez caché...

Un peu plus loin, c'est un tout autre personnage qui nous attendait. Mais nous, on ne s'y attendait pas (surtout moi). ULIK ! C'est son nom. Une sorte de génie motorisé complètement taré. Accompagné de ses inventions loufoques (un tubamobil, un marteau-pilon et autres machines démoniaques..) il s'évertuera à nous prouver qu'il est bien plus fou que ses engins. Mon gros gros coup de coeur de cette édition.

                                   m_canocomique

cirque_des_curiosit_sLa nuit tombant, c'était le moment idéal pour les atmosphères plus lugubres. Avec le cirque des curiosités, nous étions servis : Un cabanon insalubre, de la musqie qui grince et de la fumée, et un couple étrange, les "Makadam Kannibal" jongleurs de haches, fakirs insolites, avaleurs de louche... âmes sensibles s'abstenir, certains clous pourraient vous faire mal au nez...

Le lendemain, je rusais pour obtenir des billets pour ce cirque intimiste, aux nombres de places comptées. "LLentes y Marabu", un spectacle donné par Ludmila et Alphonso, un couple chamailleur entre eux, plein d'attentions pour nous. Entre numéros de foire et tendresses des mots, la magie fût bien au rendez vous.

llentes_y_marabuET pour finir, un maître-conférencier un peu poissonnier mais surtout polisson. Une boite pleine de diapos, il nous fait l'exposé de l'incroyable "affaire Sardine", une machination acadabrantesque mêlant la ville des Sardines, le capitaine Cook, Parmentier  de son prénom Hachis, j'en passe et des meilleurs. Sur les diapos : des boites de sardines comme preuves irréfutables, dans cette enquête à dormir debout. Une démonstration bien huilée drôlement marrante.

Laffaire_sardines_90X

C'est tout pour la petite sélection, il y avait beaucoup d'autres talents aussi, venez donc voir par ici.

Posté par luzillus à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire